Des missions variées

Le département Recherche comprend aujourd’hui 40 agents de disciplines variées auxquels on peut adjoindre 10 chercheurs en post-doc ou en thèse. Le laboratoire est organisé en 5 groupes:

- Peinture
- Objets
- AGLAE
- Datation
- Imagerie

Le département a construit des partenariats multiples avec les institutions nationales et internationales de recherche en histoire de l’art ainsi que de recherche en sciences physico-chimiques. Ces partenariats sont validés par des conventions bilatérales et par une reconnaissance du ministère de la recherche qui a favorisé la création des unités et des groupements de recherche auxquels le C2RMF est associé. 4 HDR (habilitation à diriger des recherches) poursuivent leur recherche au C2RMF.

Missions du Département Recherche

1. La première mission du département Recherche consiste à effectuer au profit des musées de France les examens, les analyses, les mesures et investigations nécessaires à l’acquisition à la restauration, ou à la conservation d’une œuvre d’art au sein d’une collection et ceci en complète concertation avec les autres départements du C2RMF et les responsables des collections. Cette mission s’inscrit dans la logique de l’Article 2 de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002 relative aux Musées de France qui précise que « les musées de France ont pour missions permanentes de conserver, restaurer, étudier et enrichir leurs collections ».

2. La deuxième mission du département est de préparer aujourd’hui les méthodes scientifiques qui seront utiles demain à l’histoire de l’art, pour examiner, analyser, mesurer aux différentes échelles l’objet d’étude.
Cette mission est menée notamment dans le cadre de la mise en place du projet New Aglae (fédération de recherche avec le CNRS) ainsi que dans celui des travaux menés avec le LABEX PATRIMA autour d’un équipement d’excellence pour disposer de nouveaux équipements portables adaptés à l’analyse des œuvres d’art.

3. La troisième mission est la recherche pluridisciplinaire, menée en étroite collaboration avec les partenaires de la conservation, de la restauration et avec d’autres équipes du domaine académique, français et international.

Partenariats scientifiques

une équipe de recherche (Physico-chimie des matériaux témoins de l’histoire, PCMTH) de l’UMR de Chimie ParisTech (Institut de Recherche de Chimie Paris, IRCP) est mise en place depuis janvier 2014. De même, le département Recherche est associé à plusieurs Labex (PATRIMA et MATISSE) et à plusieurs Equipex (Patrimex, New AGLAE), intégré à deux écoles doctorales (ED388 : Chimie physique et chimie analytique de Paris Centre et ED397 : Physique et Chimie des matériaux).
Institutions françaises : (LRMH -C2RMF) Pôles mixtes (textiles, bois, microbiologies)
Projets européens : Charisma, Iperion, Chypre.

Principales méthodes analytiques mises en œuvre

- la microscopie électronique (MEB) associée à des méthodes d’analyse X (EDX) ;
- la fluorescence X (MFX) : analyse élémentaire directe ;
- la diffraction des rayons X : analyse structurale ;
- les méthodes d’analyse par faisceau d’ions (IBA) avec AGLAE : analyses élémentaires de surface ;
- la spectrométrie d’émission atomique à plasma (ICP-AES) ;
- les méthodes d’analyse vibrationnelle : spectrométrie Raman et spectrométries infrarouge ;
- la gonio-spectrophotocolorimétrie, pour la mesure de la couleur ; les appareils d’analyse de l’apparence (brillance, transparence…) ;
- les méthodes séparatives : chromatographie en phase gazeuse, chromatographie liquide associées potentiellement à la spectrométrie de masse et à des techniques d’ionisation douce (ESI ou MALDI).

Les méthodes de datation

le C2RMF possède 2 méthodes de datation :

- la thermoluminescence et la Luminescence stimulée optiquement (TL-OSL) ;
- la datation par le carbone 14 par spectrométrie de masse par accélérateur (C14-AMS), dans le cadre du projet national de mesure du carbone 14.