Radiographie : révéler la structure

La radiographie est présente au centre depuis ses débuts et son utilité dans la connaissance des oeuvres n'est plus à démontrer. Elle est aujourd'hui utilisée pour comprendre la structure des peintures et des objets, grâce à plusieurs générateurs de puissances différentes, avec des détecteurs argentique ou numérique.

Bien que les conditions de mise en oeuvre soient connues depuis longtemps, il reste toujours un travail important à faire sur les paramètres optimaux à appliquer en fonction des matériaux très variés du patrimoine et en particulier lors de leur présence mixte (bois, toiles, pigments, plâtre, fonte, plâtre, ivoire, verres...).

Le futur de la radiographie des objets du patrimoine se situe dans l'augmentation de la définition de capture (microfoyer) mais surtout dans les techniques de reconstruction en 3D des images radiographiques sous plusieurs angles (tomographie).

 

Radiographie des peintures

- repentir de composition,

- indice de conservation du support,

- changement de support, de formats...

 

Radiographie des objets

- support technique à la restauration,

- connaissance du procédé de fabrication,

- interprétation du geste et de la technique de l'artiste...

 

 

 

Pour en savoir plus :

- "Radiography in modern industry", fourth edition, Eastman Kodak company, 1980  Télécharger ici

- "La radiographie des peintures de chevalet", Elisabeth Martin et Elisabeth Ravaud, Techné n°2, 1995

- "La radiographie des objets d'art", Thierry Borel, Techné n°2, 1995 PDF iconimagerie-techne-radio.pdf