Formation

L'activité de formation représente une part importante de la transmission des connaissances et des compétences du C2RMF. Environ 600 heures d'enseignement sont dispensées chaque année.

 

L'ensemble des personnels scientifiques et techniques du C2RMF contribue à diverses formations dans le domaine du patrimoine, à destination de divers publics (professionnels, conservateurs stagiaires, étudiants, etc.). Ils assurent à la fois des enseignements généraux, des enseignements de spécialité, ou bien la direction de mémoires et de thèses qui peuvent donner lieu à des stages. L’horizon des disciplines que couvrent ces actions de sensibilisation, de formation et de diffusion des connaissances est particulièrement vaste, de la chimie des matériaux du patrimoine à l’histoire de la restauration et aux formations en conservation préventive.

Histoire de l'art et de la restauration

Les personnels représentant l’ensemble des champs de compétences et des domaines d’expertise du centre sont investis dans des enseignements en histoire de l’art, à l’Ecole du Louvre. Le C2RMF participe ainsi à la formation permanente des étudiants en histoire de l’art et dans les disciplines qui lui sont liées (c’est le cas, notamment, pour l’histoire de la restauration).

Métiers du patrimoine

Les personnels du centre interviennent dans le cadre de formations aux métiers du patrimoine (conservation préventive, conservation-restauration, archéologie, etc.) et de l’administration de la culture. Ces enseignements sont dispensés à l’Institut national du Patrimoine (conservation et restauration), à l'Ecole du Louvre et dans plusieurs masters professionnels des universités françaises (en conservation préventive notamment).

En complément de cette formation, le département restauration du C2RMF accueille des restaurateurs stagiaires.

Sciences des matériaux et recherche patrimoniale

Depuis de nombreuses années, le C2RMF a mis en place des partenariats avec des établissements d’enseignement et plusieurs écoles doctorales. Etre laboratoire d’accueil d’écoles doctorales permet au C2RMF d’accueillir des étudiants en Master 2 puis allocataires en thèse, mais aussi des enseignants chercheurs. Ainsi, cette exceptionnelle plateforme de recherche peut aussi profiter à des étudiants issus de nombreuses disciplines, qui se forment alors aux techniques et aux méthodes d’analyses utilisées au centre.

Le C2RMF accueille des doctorants et des post-doctorants dans le domaine de la science des matériaux du patrimoine (chimie, physique, sciences de la terre, archéologie). Les sujets proposés s’inscrivent dans les missions générales du centre sur la connaissance et la conservation des œuvres d’art ; l’origine des étudiants est très variée, et reflète la diversité des champs couverts pas les travaux menés au centre.

Les thèses sont co-dirigées ce qui permet une plus grande ouverture vers d’autres organismes et assure aux étudiants un ancrage dans le monde de l’université et de la recherche, mieux à même de leur fournir des débouchés. La plupart des étudiants en thèse avaient au préalable effectué un stage en Master II au C2RMF ou au cours de leur scolarité d’Ecole d’ingénieur.

Formation continue

Au-delà, les personnels du C2RMF s’investissent aussi dans la formation continue au sein du Service des Musées de France de la Direction générale des patrimoines, au Centre national de la fonction publique (pour les professionnels des musées de collectivités territoriales), ou dans les directions régionales des affaires culturelles. Il s’agit par exemple de formations sur l’éclairage muséographique, qui met en jeu des questions d’histoire de l’art, de conservation préventive et de médiation culturelle, d'identification des matériaux et des techniques artistiques, de méthodes de conservation.

Dans ce cadre, le C2RMF participe à E-patrimoines, la plate-forme de formation continue à distance du ministère de la Culture et de la Communication, où il a réalisé le module sur la conservation préventive.