Tous les événements

Restauration, reconstitution, copie… les limites des interventions en conservation-restauration

Restauration, reconstitution, copie… les limites des interventions en conservation-restauration

Restauration, reconstitution, copie… les limites des interventions en conservation-restauration

Au Conservatoire National des Arts et métiers
292 Rue Saint-Martin Entrée 30€
75003 Paris
Tout public
La question des limites en conservation-restauration est fondamentale dans le sens où elle met en jeu l’authenticité de l’œuvre. En effet, la question est de savoir jusqu’où il est possible de toucher l’œuvre sans atteindre son intégrité. Où s’arrête la restauration, où commence la reconstruction/reconstitution ? L’intervention est souvent un savant dosage des notions de réversibilité, d’innocuité, d’esthétisme et de valorisation. La création d’une déontologie en conservation-restauration a permis d’améliorer le respect de l’authenticité des œuvres dans le sens de la conservation des matériaux. Cependant, dans certains cas, la préservation de cette authenticité peut générer une perte d’esthétisme ou de lisibilité de l’œuvre, entraînant une certaine frustration, notamment pour le public. Une manière de contourner cette difficulté est de faire appel au moulage ou à la copie, totale ou partielle, de l’œuvre. Dans ce domaine, les différentes méthodes numériques.

5e journée d’étude le 3 octobre 2014


Au Conservatoire National des Arts et métiers,
292 Rue Saint-Martin, 75003 Paris
Entrée 30€ (gratuit pour les adhérents)
 

Lors de cette journée nous nous intéresserons à des cas caractéristiques où il a été nécessaire de reconsidérer le projet de conservation-restauration, par exemple en ayant recours à des copies totales ou partielles. L’attention se portera aussi sur les méthodes innovantes de reproduction (produits de moulage, méthodes numériques…). Les propositions devront se concentrer sur les points suivants :


   - quels sont les éléments d’ordres pratiques ou théoriques qui ont conduit à la prise de décision ;
   - quelles sont les solutions techniques originales qui ont été mises en œuvre ;
   - comment le résultat final a permis de valoriser l’objet initial ?
 

 

Présentation du groupe bois mobilier


Le groupe bois de la Section française de l’Institut International de Conservation (SFIIC) est animé par Remi Catillon (restaurateur au Conservatoire national des arts et métiers), Roberta CORTOPASSI (conservateur au Centre de restauration et de recherche des musées de France), Céline GIRAULT (restauratrice mobilier), Benoît JENN (restaurateur mobilier, responsable de l’atelier mobilier aux Arts Décoratifs), Léa WEGWITZ (restauratrice de cadres et objets dorés au Rijksmuseum Amsterdam) et Emmanuel MAURIN (ingénieur bois au Laboratoire de recherche des monuments historiques).
La cotisation pour participer à cette association et à la journée annuelle est de 30€/an.

 

PDF icongb_programme_2014.pdf