Céramiques lustrées

Au IXe siècle, chez les Abbassides, se développe une technique de décor sur céramique sophistiquée : le lustre. Il permet d’obtenir un effet métallique sur support vitrifié. Ce décor d’extrême surface (moins d’1µm d’épaisseur), est obtenu par la diffusion d’atomes d’argent et/ou de cuivre dans une matrice vitreuse. Les nanoparticules métalliques ainsi formées sont à l’origine de l’effet de chatoiement particulier.

Ce décor nécessite un savoir-faire de haute technologie, une maîtrise parfaite des températures et atmosphères de cuisson que peu d’artisans devaient posséder. Cette technologie s’est répandue dans tout le monde islamique autour de la Méditerranée entre le IXe et le XVe siècle, époque à laquelle elle apparaît en Italie où elle atteindra son apogée.

L’étude de ces lustres se fait par une méthodologie entièrement non destructive (RBS, PIXE mis en œuvre sur AGLAE, diffraction des rayons X, microspectrométrie Raman, etc.) pour obtenir la composition chimique, minéralogique, la répartition en profondeur et la taille des nanoparticules. L’objectif de ces recherches, menées en parallèle avec des conservateurs, des restaurateurs, des physiciens, des archéologues, des chimistes, est de comprendre comment une technologie de haut niveau se transmet sur plusieurs générations, comment elle s’adapte à des états de civilisation différents, à des traditions céramiques spécifiques et comment, à partir de la Renaissance, elle va se transformer et s’uniformiser au gré de l’évolution des goûts.

Résultats obtenus : étude des caractéristiques des céramiques lustrées de 200 pièces d'origine et d'âge différents ; suivi des transformations de la technique ; influence du lustre sur l'altération des objets

 

Pilote C2RMF du projet : Anne Bouquillon, chef du groupe Objet dans le département Recherche
Partenaires C2RMF : Marc Aucouturier, Patrice Lehuédé, Christel Doublet, Laurent Pichon, Brice Moignard, Jacques Castaing, Clémence Raynaud

Partenaires extérieurs : Musée du Louvre - département des arts de l'islam (Sophie Makariou, Yannick Lintz, Claire Delery, Delphine Miroudot), Musée du Louvre - département des objets d'art (Françoise Barbe), Musée national de la Renaissance d’Ecouen (Thierry Crépin-Leblond), Cité de la céramique – Sèvres (Marielle Pic), Musée national du Moyen Age et des Thermes de Cluny (Xavier Dectot), Université Paris VI (...), CEMES-CNRS - Toulouse (Philippe Sciau), CNR de Rome (Giuseppina Padeletti), Université de Séville (Angel Polverinos), Politi - université de Catane (Giuseppe Politi), British Museum (Andrew Meeks), Musée de Berlin (Stefan Roehrs).