Décors de céramiques à base d'oxydes de fer

L’objectif de ce programme de recherche consiste à comprendre les procédés pyrotechniques complexes ayant permis d’obtenir sur des céramiques des décors à base d’oxyde de fer présentant des colorations variées. Dans un premier temps, la recherche est centrée sur la caractérisation des premiers décors vitrifiés observés sur des vases funéraires provenant des nécropoles de Suse en Mésopotamie.

Un travail d’analyse à l’échelle micrométrique de ces décors est actuellement réalisé pour identifier les paramètres physiques (granulométrie, texture, etc.) et chimiques (composition, spéciation, etc.) à l’origine des nuances de couleur observées.  En parallèle, un travail de synthèse de décors modèles à base d’oxydes de fer dans différentes conditions (température, atmosphère du four) est mis en oeuvre. Il s'agit en effet de comprendre comment, à partir de matériaux de départ proches en composition (argile, oxyde de fer), des couleurs variées peuvent être obtenues. Les influences de différents paramètres comme la composition du mélange initial, la granulométrie, les atmosphères (oxydante/réductrice) et les températures du four, seront plus particulièrement étudiées.

L’ensemble des données collectées permettra d’apporter des éclairages nouveaux sur les savoir-faire des artisans anciens.

Ce programme s’inscrit dans les thématiques de recherche de l’équipe Physicochimie des Matériaux Témoins de l’Histoire (PCMTH) de l’UMR 8247 de l’Institut de Recherche de Chimie ParisTech (IRCP).

Partenaires extérieurs : Synchrotron SOLEIL (Delphine Vantelon, Solenn Reguer), Musée d'Archéologie Nationale (Christine Lorre), Université de Toulouse – CEMES (Philippe Sciau).

Pilotes C2RMF pour ce projet : François Mirambet, Laurent Binet.
Partenaires C2RMF / IRCP : Anne Bouquillon, Yvan Coquinot, Christel Doublet, Didier Gourier, Patrice Lehuédé, O. Majerus, Gilles Wallez.