Analyse de la Sainte Anne

Analyse de la Sainte Anne

Analyse de la Sainte Anne

La Sainte Anne, une restauration majeure
Partager
Origine et date: 
LA SAINTE ANNE
Léonard de Vinci
INV 776
v.1452 - 1519
Artiste(s): 

Des examens préliminaires et une importante campagne d'imagerie scientifique ont été réalisée dans les laboratoires du C2RMF (financé par le généreux mécénat de M. Barry Lam).
Ces analyses ont révélé :
-les vernis de restauration antérieure s'oxydaient. Tandis que le vernis éclaircit les couleurs sombres et assombrit les couleurs claires, les retouches de restauration ont gardé des couleurs fidèles à l’œuvre, créant ainsi des contrastes isolés.
-Des retouches de peintures avaient été faite lors de restaurations antérieures à divers endroits sur la toile, appliqué directement sur le vernis (notamment la restauration de Lucien Aubert effectué en 1955, jugé satisfaisante à l'époque, mais chaotique aujourd'hui).
 

 

1/ face,  en cours d'intervention, image numérique en lumière réfléchie, couleurs.

2/ étude, image numérique en lumière infrarouge, traitement en fausses couleurs.

3/ étude,  image numérique en lumière réfléchie.

4/ étude, image numérique sous fluorescence d'ultraviolet, couleurs.

5/ carthographie des repeints:

  • en jaune, repeints plus anciens.
  • en rouge, repeints en superposition.
  • en bleu, repeints plus récent.
  • rayures, zone de repeints multiples.