Deux partularités techniques découvertes

Deux partularités techniques découvertes

Deux partularités techniques découvertes

La Sainte Anne, une restauration majeure
Partager
Origine et date: 
LA SAINTE ANNE
Léonard de Vinci
INV 776
v.1452 - 1519
Artiste(s): 

Dimensions :

1684 mm
1263 mm

Deux particularités techniques originales de Léonard sont également clairement apparues au cours de la restauration. D'une part l'artiste n'a pas terminé son tableau, notamment dans toute la zone médiane de la composition, entre les premiers plans minutieux du ruisseau caillouteux et les lointains bleutés des montagnes, ainsi que dans certaines parties des figures elles-mêmes. D'autre part, l'utilisation d'une laque rouge qui a mal séché a créé très tôt des déplacages de la couche de lapis lazuli du manteau de la Vierge, occasionnant des pertes à l'origine des repeints qui tachaient abondamment ses vêtements.

 

1/ photographie du drapé de la Vierge, la couche bleu usé laisse paraitre la couche précédente rouge.

2/ au dessus coude, étude, mage numérique en lumière réfléchie, couleurs.

3/ face. bord à dextre en haut, ciel et robe de la Vierge, en cours d'intervention, après réintégration de la couche picturale et vernissage. Avant réintégration d'un mastic sur une petite lacune de la patte gauche de l'agneau, image numérique en lumière réfléchie, couleurs.

4/ droit allègement, étude, image numérique en lumière réfléchie, couleurs.

5/ face. bord inférieur à dextre, pieds des saintes, en cours d'intervention,suite d'allègement des vernis de restauration sur le manteau bleu, éclairci au white spirit,  image numérique en lumière réfléchie, couleurs.