Mobilier XVIII ème Table à écrire à pupitre de Weisweiler

Mobilier XVIII ème Table à écrire à pupitre de Weisweiler

Mobilier XVIII ème Table à écrire à pupitre de Weisweiler

Origine et date: 
Table à écrire à pupitre de Weisweiler
OA 5509
v.1784
WEISWEILER Adam (1744-1820)
Artiste(s): 
1744
Rhénanie
1820

Livrée à Marie Antoinette en 1784 pour le cabinet intérieur à Saint-Cloud, estampillée Adam Weisweiller, cette pièce unique est à nouveau visible dans les salles, protégée et valorisée par une vitrine à l’éclairage subtil. Bronzes dorés, bois d’ébène, laque du Japon et laque européenne, ainsi qu’une étonnante marqueterie en damier pour les tiroirs et des plaques en acier composent ce petit meuble. Le bon état de conservation de l’oeuvre n’imposait pas une restauration fondamentale, mais un travail de nettoyage et d’harmonisation entre l’éclat des bronzes dorés et les poudres d’or des laques.

 

1/ Trois-quarts après intervention.

2/ Le dessus après intervention.

3/ Face, la ceinture avant intervention.

4/ Face, la ceinture après intervention.

5/ Pied antérieur droit, partie supérieure après intervention.

Pied antérieur droit, partie supérieure après intervention. - See more at: http://c2rmf.fr/collection/mobilier-xviiie-une-restauration-de-grande-am...

6/ Des traces débordantes de dorure au mercure sont décelables sur les revers des bronzes, témoins d'une application généreuse.

7/ Vues de façe et revers du panneau de laque central. Les traces décelables au revers indiquent que cet élément est en remploi d'un meuble asiatique, peut-être une partie de coffre.