Momie de Nantes

Momie de Nantes

Momie de Nantes

LES RESTES HUMAINS PATRIMONIALISÉS
Partager
Origine et date: 
France, Nantes, museum d'histoire naturelle
Antiquité égyptienne, Époque pharaonique, Basse Époque (-664/-332)
Artiste(s): 

Cette momie de femme qui a été rapportée d’Egypte par Frédérique Cailliaud à la suite de son premier voyage en Egypte en 1818 a été restaurée dans les nouveaux locaux des réserves du muséum.

Collection du Muséum d’histoire naturelle, Nantes à créer

(MHNN E.226, Basse Epoque)

- See more at: http://c2rmf.fr/collection/les-restes-humains-patrimonialises#sthash.knL...

Cette momie de femme qui a été rapportée d’Egypte par Frédérique Cailliaud à la suite de son premier voyage en Egypte en 1818 a été restaurée dans les nouveaux locaux des réserves du muséum. Elle présente une fracture au niveau du cou et de l’articulation coxo-fémorale senestre et a subi plusieurs interventions, sources des altérations observées : trous de fixation dans le dos, consolidation avec un adhésif au niveau de la cuisse senestre et en plusieurs endroits, tige filetée pour maintenir la tête au corps. Outre un empoussièrement, elle présentait des desquamations, des pertes de matière, des craquelures et de nombreux trous d’envol. Les textiles sont oxydés avec quelques déchirures et lacunes, des taches et ont été découpés longitudinalement dans l’épaisseur au 19e siècle pour être étudiée, la partie senestre ayant été conservée. Seul un dépoussiérage a été effectué ainsi que le refixage de deux soulèvements, au niveau de l'avant du bras dextre. Il a été décidé de ne pas intervenir sur le montage actuel de la tête qui ne constitue pas à première vue un facteur d’altération à court ou moyen terme. Un nouveau conditionnement a été réalisé avec un plateau de manipulation.

Cette momie ne disposait d'aucune documentation avant la réalisation de cette étude. Des analyses, notamment une datation au Carbone 14, ont été menées par le C2RMF. La période d'embaumement est située entre 800 et 400 av. J.-C. (TPI à Basse Epoque).

Pendant la restauration, l'observation du corps a permis d'établir que la momie est celle d'un individu féminin âgé d'au moins 25 ans (âge osseux). Des informations ont pu être récoltées sur la préparation du corps et les techniques d'embaumement.

 

 

1/ couvercle du cercueil.

2/ momie dans son cercueil.

3/ bandelettes découpées pour faire apparaître le visage : os à nu au niveau de la mandibule.

4/ découpage des bandelettes pour atteindre l'intérieur de la main senestre ; objet anciennement disparu.

5/ cadavres d'insectes sur le côté dextre de l'abdomen.

6/ momie déposée sur son plateau de manipulation.