Momie de Ta-Iset

Momie de Ta-Iset

Momie de Ta-Iset

LES RESTES HUMAINS PATRIMONIALISÉS
Partager
Origine et date: 
Momie
Antiquité égyptienne, Époque ptolémaïque (-332/-30)
Égypte, Haute-Égypte, Akhmim
Artiste(s): 

La momie présente trois pièces de cartonnage disposées sur le corps : la tête avec un masque lacunaire au niveau du visage, un plastron, un cartonnage de pied.

Sans doute sortie d’Egypte au 19ème siècle, pour le compte de collectionneurs occidentaux adeptes d’orientalisme, l'hypothèse est qu'elle est alors conservée chez des particuliers comme objet de curiosité.

Suite à son arrivée au musée, la momie a fait l’objet d'un scanner qui a mis en évidence qu’il s’agit d’une petite fille âgée d’environ 5 ans. En 2012, un projet de restauration de la momie, en vue de la présenter dans un espace du musée, est engagé. Pour cela, le musée a fait appel au mécénat des particuliers.

L'ensemble était dans un état de conservation moyen, le squelette lui en excellent état. Les textiles qui l’entourent étaient dans un mauvais état de conservation : oxydés, lacunaires, déchirés, portant des taches de décoloration. Ils ont été consolidés et un voile de crêpeline a été appliqué à l’ensemble de la momie pour garantir un maintien optimal. Les bandelettes ont été repositionnées, l'ensemble a été consolidé et un support d'exposition a été conçu pour soutenir la momie de façon uniforme.

Les cartonnages étaient assez altérés : lacunaires, avec des points de tension au niveau des clous, enfoncements, déformations, déchirures, encrassement, fissure et soulèvement, lacunes de polychromie. Collés aux bandelettes et maintenus en place par des épingles, ils ont également fait l’objet d’une restauration. Ils ont été démontés du corps, nettoyés et consolidés, et la polychromie refixée. Celui de la tête a été remis en forme et replacé.

Stylistiquement, l'ensemble daterait de l'époque ptolémaïque.

Remerciements aux docteurs Jouan et Pajoli pour le travail apporté aux études de la momie.

 

 

1/ cartonnage : empoussièrement, encrassement, lacune, déchirure, oxydation des textiles.

2/ revers du cartonnage de la tête, en cours de remontage : consolidation avec du papier japon (bandes) encollé.

3/ en cours d'intervention : remise en place des pans du masque de cartonnage sur une interface de manipulation ; restauration achevée de la momie.

4/ avant intervention : nombreuses déchirures, lacunes, oxydation du textile.

5/ radio de la tête, présence de tige de bambou.

6/ radio : tige de bambou maintenant la tête au reste du corps.