Sarcophage, momie et cartonnage de Moulins

Sarcophage, momie et cartonnage de Moulins

Sarcophage, momie et cartonnage de Moulins

LES RESTES HUMAINS PATRIMONIALISÉS
Partager
Origine et date: 
Momie
Antiquité égyptienne
Époque pharaonique, 3ème Période intermédiaire (-1069/-664)
Artiste(s): 

Cette momie qui peut être datée de la 22e dynastie a été retirée de son cartonnage et débandelettée dans les années 1990. Le traitement de restauration mené en 2013 a porté sur l’ensemble du matériel funéraire : cercueil, cartonnage et momie.

Le cartonnage, très déformé suite au découpage de son dos pour en extraire la momie, présentait de nombreux enfoncements, des déchirures, des lacunes, des fentes et des soulèvements de polychromie. Il a été remis en forme progressivement à l’aide de structures moulées des formes interne et externe du cartonnage après que les toiles modernes de restauration appliquées à l’intérieur ont été retirées. Les déchirures ont été consolidées et la polychromie refixée. Un support interne a été réalisé pour le soutenir.

Le cercueil a également fait l’objet d’une consolidation au niveau des assemblages et des enduits, et d’un nettoyage.

La momie se composait de plusieurs éléments conservés séparément : corps, crâne, mandibule et bandelettes. Certains membres du corps étaient encore bandelettés (partie inférieure du corps, bras, bassin). Les bandelettes étaient roulées, individuellement ou l’une sur l’autre, autour de cylindres en carton standard et emballées dans du papier de soie.

Les objectifs du traitement ont été d’assurer de meilleures conditions de conservation au corps et aux textiles au moyen d’un nouveau support pour le premier et de nouveaux conditionnements pour les seconds ; mais aussi de retrouver l’intégrité du corps en réinsérant le crâne et la mandibule à leur emplacement.

La momie a été dépoussiérée, placée sur un plateau de manipulation garantissant la stabilité du corps et le maintien en place, en cas de déplacement. La tête qui avait été désolidarisée du corps a été replacée avec le corps. Le plateau de support du corps a été taillé à la forme exacte de la momie pour s’insérer dans la cuve du cercueil. Le support de la tête devait assurer la remise en connexion anatomique du crâne et de la mandibule, sans contrainte sur les dents, par un système extérieur réversible et indépendant, permettant d’éviter toute intervention directe sur les os et sur les dents, porteuses de nombreuses informations notamment génétiques. Il devait également permettre le positionnement de la tête dans une position anatomique correcte, en rapport avec la position du corps et le plus proche possible de la position d’origine.

Plusieurs insectes intervenant au cours de la momification ont été identifiés et étudiés par un archéo-entomologiste. Trois espèces d’insectes nécrophages, intervenant chacun à un temps donné au cours de la décomposition du corps ont été identifiées. Ces insectes se sont développés dans les deux semaines suivant le décès, donc avant le bandelettage. En outre, le défunt souffrait d’une sévère ectoparasitose due à des poux. Un très grand nombre de lentes et de poux à différents stades évolutifs ont en effet été retrouvés dans les restes de cuir chevelu, de cheveux et de poudre provenant du crâne.

Les bandelettes ont été dépoussiérées, les plis liés au conditionnement atténués par une remise en forme ponctuelle à l’aide d’une très légère humidification. L’ensemble a été reconditionné en fonction du format : les bandelettes ainsi que les grandes pièces de textile ont été roulées, et les textiles de plus petite taille (pouvant entrer dans une boîte de format moyen) ainsi que les textiles de rembourrage (froissés) ont été conditionnés à plat dans des chemises.

 

1/ le cartonnage, après intervention : vue de la partie supérieure, résorption des déformations, consolidation, polychromie refixée.

2/ le cartonnage de face, après intervention.

3/ revers, la moitié inférieure, en cours d'intervention : remise en forme progressive par un système de coques de résine et de mousses.

4/ la momie, après intervention, placée sur un support de manipulation, tête repositionnée.

5/ la momie : la cage thoracique, après intervention.

6/ face, après intervention, remontage de la mandibule et confection d'une semelle.

7/ le profil senestre, après intervention, remontage de la mandibule et confection d'une semelle.

8/ le couvercle du cercueil, face, avant intervention.

9/ Le couvercle, détail de la moitié supérieure, après intervention : consolidation et nettoyage.