Un centre pluridisciplinaire pour la connaissance des collections

Statuts

 

Les missions statutaires du C2RMF ont été définies par l'arrêté du 16 décembre 1998 érigeant divers services du service des musées de France de la direction générale des patrimoines à compétence nationale.

Le C2RMF a pour mission de mettre en œuvre, en liaison avec les conservateurs responsables des collections, la politique du service des musées de France de la direction générale des patrimoines en matière de recherche, de conservation préventive et de restauration des collections des musées de France.

Il constitue et conserve une documentation sur les matériaux, les techniques et la restauration des oeuvres des musées.

Le C2RMF, en sa qualité de service technique compétant en matière de restauration, participe à la mise en œuvre du contrôle scientifique et technique de l'État, conformément à la loi n°2002-5 en date du 4 janvier 2002 relative aux musées de France (article 15) et à ses décrets d'application n°2002-628 du 25 avril 2002 (article 19) et 2002-852 du 02 mai 2002 (article 9).

 

Mission et organisation

 

La richesse et l'originalité du Centre reposent sur la diversité et l'interdisciplinarité des 150 personnes du ministère de la Culture et de la Communication : conservateurs, archéologues, physiciens, chimistes, photographes, radiologues, restaurateurs, documentalistes, ingénieurs, techniciens, administratifs, agents d'accueil et de surveillance, équipe que viennent enrichir des doctorants et des post-doctorants. Chaque année, environ 200 restaurateurs de statut libéral viennent régulièrement travailler dans les locaux du Centre.

Outre le Secrétariat général, le Centre est constitué de quatre départements : Recherche, Restauration, Conservation préventive et Archives et nouvelles technologies de l'information. Chaque département est lui-même composé de groupes ou filières.

 

Le département Recherche compte cinq groupes :

         - objets : métal, verre, céramique, pierre,

         - peinture : peinture de chevalet, polychromie, arts graphiques,

         - datation : carbone 14, thermoluminescence,

         - AGLAE+ : AGLAE, microscope électronique à balayage / fluorescence X, diffraction,

         - imagerie : photographie, radiographie, apparence, imagerie informatique.

 

Le département Restauration regroupe six filières :

        - archéologie et ethnographie,

        - arts décoratifs,

        - art contemporain,

        - peinture,

        - sculpture,

        - arts graphiques.

 

Le département Conservation préventive comprend deux filières :

- expertise en conservation préventive ;

- régie des oeuvres.

 

Le département Archives et nouvelles technologies de l'information est recoupé en deux filières :

        - archives, documentation et bibliothèque,

        - nouvelles technologies de l'information.

Les activités du Centre s'articulent autour de deux axes principaux, celui de la recherche scientifique, concernant notamment la connaissance des matériaux constitutifs des oeuvres, et celui de la mise en oeuvre de stratégies en conservation et restauration du patrimoine des musées à l'échelle nationale. L'une et l'autre sont complémentaires.

 

Organigramme

 

PDF icon20150326_organigramme_c2rmf.pdf