Restaurer

Missions

Le département Restauration a six missions prioritaires :

- il apporte conseil et expertise aux musées de France en tant que service de l'Etat (Article D442-16 du Code du patrimoine) en matière de restauration. Il contribue à l'exercice du contrôle scientifique et technique de l'Etat en matière de conservation et de restauration des collections des musées de France.
- Il participe aux programmations des travaux de conservation et de restauration des musées de France qui le sollicitent, en liaison étroite avec les conservateurs responsables des collections ; il assure le suivi des interventions menées par les restaurateurs et rassemble la documentation, notamment photographique, liée à ces interventions en liaison avec le département Archives et Nouvelles technologies de l'Information.
- En liaison avec le département Conservation préventive, il participe à l'élaboration de règles et de recommandations en matière de prévention.
- Il s'associe au département Recherche pour les études menées dans le cadre d'une aide à la restauration ou pour approfondir des connaissances sur les techniques et les matériaux.
- Il contribue à l'évolution des protocoles et techniques de restauration, dans le respect de la déontologie.
- Il contribue à la diffusion des connaissances par le biais de publications, de communications dans des colloques et d'actions d'enseignement dans différents établissements.

Le département restauration est organisé en six filières (archéologie et ethnographie ; sculpture ; peinture ; arts graphiques et photographies ; arts décoratifs ; XXe siècle - art contemporain) et comprend environ trente personnes (conservateurs du patrimoine, secrétaire de documentation, chargée d'études documentaires, ingénieurs d'étude, techniciens d'art, chefs de travaux d'art, assistant ingénieur, photographe, personnel administratif).


Il accueille dans ses ateliers (Pavillon de Fore du palais du Louvre, Petite Ecurie du Roi à Versailles) des restaurateurs libéraux qui interviennent pour le compte des musées de France, dont la restauration nécessite un suivi scientifique de la part du C2RMF.