Toutes les actualités

Appel à candidature étude sur les propriétés optiques des vernis

Projet d'étude sur les propriétés optiques des vernis

Appel à candidature étude sur les propriétés optiques des vernis

Appel à candidature étude sur les propriétés optiques des vernis

Publié le 07 Décembre 2020
Appel à candidature pour un projet d'étude sur les propriétés optiques des vernis (clôture de l'appel : 15 janvier 2021)

Le département Restauration du C2RMF lance un projet d’étude sur les propriétés optiques des vernis

Date de lancement de l’appel : 15 décembre 2020
Date de clôture de l’appel : 15 janvier 2021

Adresse d’envoi des dossiers : lorraine.mailho@culture.gouv.fr


Thématique de l’étude

Les vernis sont des matériaux filmogènes qui forment en séchant un film lisse et transparent destiné à protéger les peintures de leur environnement. Ils contribuent également à homogénéiser la surface picturale et tendent à modifier ses propriétés optiques en termes de brillance et de saturation des couleurs. Si l’aspect final d’une peinture varie en fonction de la nature du support, de la technique picturale et de son état de conservation, il dépend aussi des caractéristiques physicochimiques des vernis utilisés, naturels ou synthétiques, de leur concentration et viscosité, du mode d’application et de l’épaisseur de la couche.

Avec le temps les vernis, qui s’altèrent par phénomène d’oxydation et de réticulation, perdent progressivement leurs propriétés optiques et tendent à s’opacifier ou à jaunir, ce qui conduit bien souvent à les retirer pour les remplacer par de nouvelles résines transparentes. Dans la seconde moitié du XXe siècle, des résines synthétiques, à priori plus stables que les résines naturelles ont été commercialisées dans le domaine de la conservation-restauration. Néanmoins, et malgré l’apparition des vernis de faible poids moléculaire, un grand nombre de restaurateurs reste encore aujourd’hui attaché à l’emploi des vernis naturels en raison de leurs propriétés notamment au niveau de la saturation des couleurs et de la brillance.

Les recherches réalisées en laboratoire sur les propriétés physicochimiques des résines naturelles et synthétiques ont fait l’objet de nombreuses publications, mais seule une étude scientifique intégrant les aspects pratiques de mise en œuvre, permettra de mettre en perspective les données empiriques et scientifiques.

Nous proposons donc au travers de cette étude d’étudier à l’aide de différentes techniques de caractérisation optique disponibles au C2RMF (colorimètre, brillancemètre, imagerie hyperspectrale, tomographie en cohérence optique), l’impact des différents produits sur les aspects de brillance et luminance en fonction de leur concentration et de leur mode d’application. Les mesures seront réalisées sur des éprouvettes par un ou plusieurs restaurateurs, avant et après vernissage.

Le but de cette étude est d’améliorer la connaissance sur les propriétés optiques des vernis, et de disposer de critères objectifs pour établir des protocoles lors des interventions de conservation-restauration.

Le sujet est limité à l’étude des propriétés optiques des vernis et un travail sur leur vieillissement sera réalisé dans un second temps.

Candidatures

Un ou deux restaurateurs associés, spécialisés en peinture de chevalet et qualifiés pour travailler pour les musées de France seront retenus pour mener à bien cette étude au C2RMF.

Prestations attendues

- Validation et mise en œuvre du protocole d’intervention
- Point bibliographique
- Réalisation d’éprouvettes
- Application des différents vernis
- Participation aux mesures scientifiques et à l’interprétation des résultats
- Rédaction et communication d’un rapport.
- Participation à la restitution dans divers contextes (séminaires, publications…)

Ce travail sera réalisé en lien avec les filières peinture et art contemporain, ainsi qu’avec l’assistance de scientifiques du département recherche.
Le temps imparti à cette étude ne devra pas excéder 20 jours de travail sur une durée de 5 mois.

Critères de sélection

- CV et lettre de motivation (une page)
- Calendrier
- Devis poste par poste

Protocole

Phase 1 : Validation et mise en œuvre du protocole (C2RMF+ restaurateur indépendant)

- Synthèse bibliographique
- Choix des éprouvettes : existantes, à faire, morceau de toiles peintes (agrandissements anciens)
- Choix des vernis à tester : résine dammar, Paraloid, Régalrez, Laropal A81 ?
- Concentrations, type de solvant
- Nombre de couches : 1, 2, 3 pour évaluer le rapport entre l’épaisseur et les propriétés optiques
-  Mode d’application : spalter, pulvérisation

Phase 2 : Essais (restaurateur)

- Application sur les éprouvettes (par un restaurateur)
- Application sur morceaux de toiles (agrandissements ou tableaux expérimentaux) pour évaluer l’impact de la mise en œuvre sur le rendu de surface.

Phase 3 : Caractérisations optiques (restaurateur indépendant + C2RMF)

- Mesures de colorimétrie
- Mesures de brillance
- Imagerie hyperspectrale
- Tomographie en cohérence optique

Phase 4 : Rédaction du rapport de synthèse (restaurateur indépendant)