Toutes les actualités

Hommage du C2RMF à Jean-Pierre Mohen

Ancien directeur du C2RMF

Hommage du C2RMF à Jean-Pierre Mohen

Hommage du C2RMF à Jean-Pierre Mohen

Publié le 11 Septembre 2021
Décès de Jean-Pierre Mohen, ancien directeur du C2RMF

« Entre chercher dans les étoiles quelques brides d’explication de la création du monde, et peut-être de la vie, et explorer dans l’oeuvre d’art en général, c’est-à-dire tout produit de l’humanité, cette étincelle d’intelligence source de projet et d’émotion, il existe une démarche similaire. Elle est celle d’un homme qui « taste les ténèbres, selon l’expression de Palissy (1535), ou encore que Claude Bernard appelle « la méthode expérimentale » et que Hubert Curien, ministre de la Recherche, évoque à propos de ces chercheurs qui, par un examen toujours plus pertinent des pièces à conviction, retracent le cheminement de l’aventure humaine. » Extrait de la préface de Jean-Pierre Mohen dans Histoire secrète des chefs d’oeuvre, de D. Dubrana (2001).

Le C2RMF fait part de son immense émotion à l'annonce du décès de Jean-Pierre Mohen.

Né à Arras en 1944, il est conservateur des musées de France dès 1967. Spécialiste du néolithique et de la protohistoire, il obtient, à Paris I Panthéon-Sorbonne, son Doctorat d'État en préhistoire, portant sur l’âge de Fer en Aquitaine, sous la direction du professeur André Leroi-Gourhan. Il est nommé à la direction du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en Laye en 1987. Il a contribué à faire connaître auprès du grand publicles premières grandes civilisations de l’Europe, en organisant des expositions au Grand Palais comme L’Or des Scythes (1975), Trésors des princes Celtes (1987), Vous avez tous 400 000 ans (1991), Les Vikings (1992), L'Europe au temps d'Ulysse : Dieux et héros à l'âge du Bronze (1999-2000).

De 1992 à 1994, il est adjoint au Directeur des musées de France puis prend la direction du Laboratoire de recherche des musées de France en 1995. Dans le cadre du projet Grand Louvre, il assure le déménagement du laboratoire du Pavillon de Flore vers les sous-sol du palais du Louvre où il inaugure AGLAE (Accélérateur Grand Louvre Analyse Elémentaire), avec le Ministre de la Culture, Jacques Toubon.

Il donne une impulsion décisive à la recherche culturelle par la création d’une UMR avec le CNRS en 1996 et le lancement du premier projet de recherche européen sur les matériaux du patrimoine (Labstech). En 1998, il favorise la fusion du laboratoire avec le Service de restauration des musées de France  pour créer le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF). Il publie de nombreux ouvrages, dont : Les Rites de l'au-delà (1995) et Les Sciences du patrimoine. Identifier, conserver, restaurer (1999) aux éditions Odile Jacob, ainsi que L'Art et la science. L'esprit des chefs-d'oeuvre (Gallimard-Réunion des musées nationaux, 1996) et Au Coeur de la Joconde (Gallimard-musée du Louvre éditions, 2006).

Membre de l'Académie des technologies, soucieux d'encourager le dialogue entre art et science, il participe à la fondation de la revue du C2RMF, Technè, en 1994.

Il poursuit sa très riche carrière en tant que directeur du département des patrimoines et des collections du musée du quai Branly, puis, à partir de 2008, comme chargé de mission pour terminer l'élaboration du projet de rénovation du musée de l'Homme. En 2010, il fait valoir ses droits à la retraite.

Auteur prolifique, chercheur infatigable et enthousiaste, il a insufflé la passion de la recherche à ses équipes tout en donnant confiance à ses collaborateurs et à ses étudiants. Il a su développer des projets majeurs et s'est engagé sans relâche au service de la préservation du patrimoine. Jean-Pierre Mohen est décédé le 4 septembre 2021 à l'âge de 77 ans.