Toutes les actualités

3D ≠ 3D - Quelle technique pour quelle question ?

Comparison of imaging techniques used in the microanalysis of Paleolithic mobiliary art

3D ≠ 3D - Quelle technique pour quelle question ?

3D ≠ 3D - Quelle technique pour quelle question ?

Publié le 23 Février 2017
Virtual Humanities, bases de données, sauvegarde numérique du patrimoine... ces objectifs dans le domaine de la conservation-restauration marquent aujourd'hui le champs de l'application des nouvelles technologies dans le domaine du patrimoine

3D ≠ 3D - Quelle technique pour quelle question ?

Vous avez dit 3D ? La numérisation en trois dimensions se démocratise de plus en plus dans le monde numérique. Loin sont les temps où seuls des scanners sophistiqués pouvaient sasir des objets en 3D. Aujourd’hui, même des applications de smartphones et androïds proposent des fonctionnalités de création d’images en trois dimensions. Les techniques et principes optiques et mathématiques utilisés par ces modèles numériques sont divers et variés comme le sont, par conséquent, les résultats.

Au moment de l’émergence de multiples techniques de numérisation 3D, l'enjeu réside dans le choix des techniques et protocoles appropriés.
Il s’agit de distinguer une technique selon des critères scientifiques qui sont étroitement liés à la problématique scientifique apportée aux objets d’étude.

En 2014 et 2015, le C2RMF (groupe imagerie du département Recherche, archéologie) a travaillé sur ces questions avec le Museum National d'Histoire Naturelle de Paris. L'article issu de ces travaux montre l'importance de la réflexion sur l'échelle d'observation et les questions posées aux objets.

Légende de l'image :
Sur les gravures les plus fines sur cet os gravé du Magadlénien du site de la grotte de La Vache, Ariège (14 000 av. J.-C.), le relevé microtopographique permet d'étuier en détail les gestes des graveurs par le biais de la micromorphologie des trcacés. Ici : extration d'un profil de trait (photo : C2RMF / Anne Maigret ; scan 3D : Museum national d'histoire naturelle / Gabrielle Cogné)

Nicolas Mélard, Clotilde Boust, Gabrielle Cogné, Anne Maigret, "Comparison of imaging techniques used in the microanalysis of Paleolithic mobiliary art", in Journal or Archéaological Science : Reports, 10, décembre 2016, p.930-909.