banière groupe matériaux organiques

Groupe Organique

Présentation

Les activités de service et de recherche scientifique figurent au cœur des missions du groupe Organique. Celles-ci permettent de stimuler et d’enrichir une réflexion globale centrée sur les problématiques de conservation, restauration et caractérisation, à l’échelle moléculaire, de la matière patrimoniale qualifiée d'organique (car issue du vivant) qui se décline en une multitude de matériaux organiques patrimoniaux.

prise organique

Les matériaux organiques patrimoniaux couvrent une large gamme de substances organiques naturelles (e.g. corps gras, cires, huiles, résines terpéniques, gommes polysaccharidiques, substances protéiniques et diverses substances hydrogénocarbonées de types bitume, brais et poix), semi-synthétiques (e.g. nitrate et acétate de cellulose) et synthétiques (i.e. les plastiques au sens large). En contexte muséal, ces matériaux originaux ou de restauration plus ou moins altérés sont retrouvés sur des objets de toutes les typologies et toutes les périodes historiques notamment en qualités de liants, vernis, encollages, colles, adhésifs, badigeons, patines, bouchages et imperméabilisants. En contexte archéologique, les analyses de substances organiques s’emploient à re-contextualiser les objets en identifiant les résidus alimentaires présents à l’état de traces.

La caractérisation des matériaux organiques nécessite de réaliser des micro-prélèvements et repose très largement sur l’utilisation de techniques spectroscopiques (FTIR et microscopie-IR) et séparatives couplées à divers détecteurs (GC/FID, GC/MS simple quadripôle, pyrolyse-GC-MS, Maldi-Tof, HPLC-MS/MS).

Etudes des matériaux organiques

Les études conduites ont permis de développer, au fil des années, une expertise transversale pour l’identification de ces matériaux bénéficiant à l’ensemble des acteurs des sciences du patrimoine. En parallèle, le groupe Organique est fortement impliqué dans des recherches doctorales et post-doctorales ainsi que dans des projets de recherches (inter)nationaux (e.g. fouilles de Lavau (Drac Grand Est, France) et de Byblos (DAO/Louvre, Liban), EquipEx + Espadon).

Ces travaux contribuent à : 

  • étayer l’histoire matérielle des œuvres (caractérisation des matériaux constitutifs et des techniques/procédés de fabrication) pour leurs seules documentations ou de manière préalable à une intervention de restauration
  • mieux appréhender les processus d'altérations observés
  • évaluer les procédés et produits retenus pour un traitement de restauration
  • développer ou optimiser de nouvelles méthodologies analytiques

Enfin, désireux de communiquer sur ses missions, le groupe Organique est fortement engagé dans l’enseignement (INP et Ecole du Louvre), l’animation, la vulgarisation, la valorisation et la diffusion de la recherche.

Actualités du Groupe

Recherche
Projet PERFLUO - Programme de recherche

Synthèse de dérivés partiellement perfluorés, un outil prometteur pour la restauration de peintures de chevalet chancies

Publié le 28/11/2023

Recherche
Projet MANOIR - Programme de recherche

Étude des matières noires : nouveaux marqueurs des pratiques funéraires de l’Égypte ancienne

Publié le 28/11/2023

Restauration
ensemble funéraire de Setjaimengaou - étude et restauration

La momie Setjaimengaou et ses cercueils (interne et externe), un incontournables du musée d’Amiens

Publié le 13/01/2023

Versailles - réduction des activités
De juin 2022 jusqu’à fin 2025
Logo espadon
ESPADON