Bande Recherche Antoine Merlet

Département Recherche

Présentation

Le département Recherche est constitué de personnels réunissant des savoir-faire et des compétences complémentaires à l’interface de la chimie, de la physique et des sciences humaines.  Il regroupe des agents du ministère de la Culture ainsi que des personnels contractuels, principalement des doctorants, post-doctorants et apprentis.

Le département est structuré en 6 groupes : Objets, Peinture, Datation, Imagerie, Aglae+ et Organique. 

Enjeux de la Recherche

Focus main table

La grande variété des compétences des équipes du département, en particulier dans le domaine des matériaux du patrimoine constituant les œuvres (peinture de chevalet, art graphique, métaux base cuivre, céramiques et pierres, verre, matériaux organiques) permet d’aborder un large éventail de problématiques scientifiques. 

De manière générale, les différents examens pratiqués sur les œuvres permettent d’obtenir des informations, d’une part sur la composition des matériaux d’un point de vue élémentaire et structural, d’autre part sur la structure et le mode d’assemblage des objets de l’échelle macroscopique à l’échelle nanoscopique.

Ces différents résultats contribuent à apporter des éléments de réponse sur les processus technologiques mis en jeu lors de la fabrication des objets, sur la circulation commerciale des matériaux employés, naturels ou de synthèse. Ils sont également importants pour déterminer quel est le niveau de dégradation des objets afin d’orienter les opérations de restauration et définir les protocoles permettant de garantir leur conservation.

Les objets du patrimoine sont le plus souvent constitués de matériaux de nature très variées, ce qui nécessite de disposer de moyens analytiques diversifiés. De ce point de vue, la plate-forme analytique du C2RMF est parfaitement adaptée, couvrant des domaines d’analyse scientifique très larges qui permettent la réalisation en un même lieu d’examens très complets. 

Activités/missions du département 

  • Répondre à des demandes des responsables de collections des musées de France à travers le guichet de dépôt des demandes sur OSCAR.
  • Mener des programmes de recherche à la fois sur le plan national et sur le plan international pour répondre le plus efficacement possible aux sollicitations des différents acteurs du patrimoine et cela, en maintenant un niveau d’excellence
laser

Partenariats et projets scientifiques

Afin de rester compétitif et à la pointe de la recherche sur les matériaux du patrimoine, le C2RMF doit être parfaitement intégré dans le paysage scientifique français et international en constante évolution. Ainsi : 

tete aglae
  • Trois ingénieurs de recherche du département sont des chercheurs associés à l’UMR 7075 PréTECH (Préhistoire et technologie) de l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. L’objet central de recherche de l’UMR est l’approche des sociétés du passé, de la préhistoire la plus ancienne aux périodes historiques, privilégiant l’étude des techniques au sens large, à tous les niveaux de la production de données : sur le terrain, sous la forme de fouilles et d’enquêtes ethnoarchéologiques, à travers l’étude de collections archéologiques dans le monde entier et enfin par l’expérimentation.
  • Le C2RMF est à l’origine de la Fédération de recherche New Aglae (FR 3506),sous la double tutelle du ministère de la Culture et du CNRS pour assurer le développement et le fonctionnement du système d’analyse relié à l’accélérateur de particules.
  • A l’échelle international, cette intégration dans le paysage scientifique se concrétise à travers la participation du C2RMF à de nombreux programmes européens en particulier IPERION-HS, SENSMAT, CHANGE et E-RIHS

Le Centre est un acteur majeur des nouveaux instruments de recherche français créés dans le cadre des Investissements d’avenir tels que les LabEx, EquipEx, IdEx et I-Sites, en particulier au sein du LabEx Patrima et de l’IdEX Paris-Sciences-Lettres. Il est également impliqué dans le Domaine d’Intérêt Majeur « Matériaux Anciens et Patrimoniaux » (DIM-MAP) de la Région Île-de-France.

Le département Recherche accueille des étudiants issus de formations universitaires ou écoles d’ingénieur. Ces activités contribuent à valoriser le travail de recherche par des actions de transferts de compétences et de savoir-faire. La formation est assurée par de nombreux personnels du Centre et couvre des domaines extrêmement variés en sciences humaines et sociales, sciences physico-chimiques, sciences des matériaux. Les personnels du Centre sont par exemple amenés à encadrer des étudiants en Master et en doctorat, ce qui le plus souvent permet de les accompagner jusqu’à leur insertion professionnelle. Chaque année le Centre accueille environ 15 étudiants en Master et 3 étudiants en doctorat. 

Le C2RMF est rattaché à différentes écoles doctorales qui dépendent principalement de l’IDEX Paris-Sciences-Lettres et de l’université de Cergy-Pontoise

Les 6 groupes du département

bande groupe peinture
Groupe Peinture-Polychromie-Arts Graphiques
bande large
Groupe Datation
studio
Groupe Imagerie
bande vase
Groupe Objets
tete aglae
Groupe Aglae+
banière groupe matériaux organiques
Groupe Organique
Information : réduction des activités sur le site de Versailles
De juin 2022 jusqu’à fin 2025