Extrait vidéo The PROCULTHER-NET advanced training module Protecting Cultural Heritage- PCH Course
Voir toutes les actualités

Protection du patrimoine en temps de crise - Conservation préventive

Protéger le patrimoine culturel en temps de crise : agir pour les générations futures

Publié le 03/01/2024

Suite aux catastrophes d’origines naturelles ou humaines ayant eu lieu au cours des dernières années, l’UNESCO a reconnu le patrimoine comme levier de résilience pour les populations*. Le patrimoine culturel (matériel ou immatériel) agit en effet comme une source identitaire significative, mais aussi comme un marqueur d’évolution de la société, point essentiel de cohésion sociale et du développement. C’est aussi la raison pour laquelle l’un des enjeux majeurs du C2RMF est de conserver les œuvres patrimoniales afin de pouvoir les transmettre dans de bonnes conditions aux générations futures. 

C’est également dans cette perspective qu’à vue le jour entre 2019 et 2021 le programme européen PROCULTHER (Protecting Cultural Heritage from the Consequences of Disaster) poursuivi de janvier 2022 à décembre 2023 par PROCULTHER-NET ; créé et co-financé par la DG-ECHO (Directorate General for European Civil Protection and Humanitarian Aid Operations) dans le cadre de l’UCPM (Union Civil Protection Mechanism). Ce programme a été conçu pour développer et améliorer les capacités techniques et opérationnelles pour la sauvegarde du patrimoine culturel à tous les niveaux territoriaux, grâce au partage de l’expérience de spécialistes du patrimoine et de la protection civile. 
 

Proculther
Screenshot of the PROCULTHER stand at Bienal AR&PA 2.0/By Cristina Escudero UGRECYL – PROCULTHER Focal Point (Spain)

Le projet PROCULTHER 

Ce projet a pour mission de constituer une réserve européenne de spécialistes qualifiés pouvant être projetés dans des zones sinistrées à la demande des Etats membres, pour du renfort capacitaire opérationnel ou technique. Une partie du programme est ainsi dévolue à la formation d’experts, grâce à une dynamique de collaboration entre différents services se côtoyant habituellement peu: la sécurité civile et le patrimoine. C’est à ce titre que Marie Courselaud, agent du département Conservation préventive du Centre de Recherche et de Restauration des musées de France s’est formée pendant trois semaines entre 2021 et 2022 à la protection du patrimoine matériel et immatériel en cas de crise et a ensuite validé le « Technical expert course » délivré par l’Union européenne sur la préparation et l’intervention en mission internationale. Elle est ainsi la première française à intégrer la réserve de protection civile européenne sur le volet protection du patrimoine. Si ces experts peuvent intervenir dans des situations extrêmement complexes et variées telles que des incendies, inondations ou tremblement de terre, nécessitant d’agir rapidement et efficacement, l’une des priorités majeures reste néanmoins d‘être à l’écoute des populations, de manière à être un appui pour autorités locales.  Comme l’explique Marie Courselaud « Si l’on prend l’exemple d’un tremblement de terre entrainant la destruction d’un village, en parallèle des actions humanitaires qui doivent nécessairement être mises en œuvre, il est primordial de prendre en compte les besoins des communautés locales en termes de sauvegarde du patrimoine. Ceux-ci peuvent différer des choix qui seraient pris par des experts et doivent être intégrés dans la stratégie de sauvetage. Il pourrait sembler évident d’évacuer ou protéger des œuvres menacées mais la volonté des habitants pourra être différente, préférant par exemple, que la cloche de l’église soit remise en place prioritairement pour briser un silence si pesant en pareil circonstances. Le volet cultuel est bien souvent très important pour les populations face aux catastrophes. La prise en compte des spécificités locales est donc très importante. »
 

De gauche à droite : R. Roche (DGSCGC), Marie Courselaud (C2RMF), R. Kimmel (DGSCGC)
De gauche à droite : R. Roche (DGSCGC), Marie Courselaud (C2RMF), R. Kimmel (DGSCGC), formation - technical experty course délivré par l'UE ©DR

Le département italien de la protection civile, chef de fils de ce projet, a été accompagné et soutenu par de nombreuses autres institutions, dont le Ministère de l'Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (France), le Ministère de la Culture et du Tourisme du Gouvernement Régional de Castilla y León (Espagne), le Ministère de l'Intérieur - Autorité de Gestion des Catastrophes et des Urgences - AFAD (Turquie), le Centre International d'Etudes pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels (ICCROM) et la Fondazione Hallgarten - Franchetti Centro Studi Villa Montesca (VM) ainsi que la participation du Bureau régional de l'UNESCO pour la science et la culture en Europe. C’est grâce au partage des ressources et des expériences des différents partenaires, que le programme se développe. 

Ce fructueux processus d’échanges, constitué de diverses formations et d‘ateliers nationaux et internationaux a permis la création des “Elements clés d’une méthodologie européenne pour la protection du patrimoine culturel en situation d’urgence“ en 2021. (Retrouvez également ce document ici

PROCULTHER-NET

Le projet PROCULTHER-NET, (Protecting Cultural Heritage from the Consequences of Disasters-Network) engagé fin 2022 et mis en place jusqu‘en décembre 2023, s’inscrit dans la continuité du programme PROCULTHER, avec pour objectif de consolider une communauté thématique sur la protection du patrimoine culturel menacé par les catastrophes, au sein du réseau de connaissances de l'Union en matière de protection civile. Celui-ci s'appuie sur le vaste réseau de contacts et le contenu technique et opérationnel, permettant d’augmenter la capacité de rayonnement du projet, tout en continuant de développer des connaissances spécialisées sur la façon de gérer la protection du patrimoine culturel dans les situations d'urgence, conformément aux normes européennes. Un module de formation PROCULTHER-NET a ainsi été mis en place, avec notamment des exercice d’entraînements d‘évacuations oeuvres. 

* Conseil de sécurité de l'ONU, dont la résolution 2100 sur le Mali et résolution 2139 sur la Syrie.

Extrait vidéo The PROCULTHER-NET advanced training module Protecting Cultural Heritage- PCH Course 

Versailles - réduction des activités
De juin 2022 jusqu’à fin 2025
Logo espadon
ESPADON