image header projet ZOoMM
Voir toutes les actualités

ZOoMM (Zinc Oxide : from Micro to Macro) - Programme de recherche

Les peintures au blanc de zinc au 19ème et 20ème siècles : caractérisation multi-dimensionnelle des propriétés physico-chimiques et de leur emploi.

Publié le 30/11/2023

Le projet ZOoMM est un projet doctoral soutenu par la Fondation des Sciences du Patrimoine (FSP). Ce projet a débuté en 2020 avec la thèse de Nicoletta Palladino, doctorante en Sciences des Matériaux au C2RMF/IPANEMA et à l'UVSQ - Université Paris-Saclay, et s'achèvera début 2024. Cette recherche doctorale, encadrée par Victor Etgens, directeur du département Recherche du C2RMF, et Johanna Salvant, ingénieur d'étude du groupe Peinture au C2RMF, concerne l’étude multidimensionnelle des propriétés du blanc de zinc (ZnO).

en haut : Boite de tubes de peinture Grumbacher (années 1950). En bas : Analyses de diffraction aux rayons X à haute résolution à l'ESRF
En haut : Boite de tubes de peinture Grumbacher (années 1950). En bas : Analyses de diffraction aux rayons X à haute résolution à l'ESRF

Ce pigment blanc a été développé au début du XIXème siècle comme alternative au blanc par excellence, le blanc de plomb, toxique. Le blanc de zinc a été employé par de nombreux artistes des XIXème et XXème siècles tels que par exemple Vincent Van Gogh et Amedeo Modigliani, ainsi que pour la restauration de peintures. Les œuvres contenant du blanc de zinc peuvent être sujettes à des problèmes de dégradation en lien avec l’emploi de ce pigment.

L’objectif principal de ce travail est de comprendre d’une part la variabilité des propriétés physico-chimiques de ce pigment, et d'autre part l'ampleur et les modalités de son emploi parmi les artistes. Cela vise notamment à discriminer le type de blanc de zinc employé dans les œuvres ainsi que ses modalités d'emploi, en les mettant en relation à leur état de conservation. Il s'agit aussi de développer un protocole non invasif et facile d'accès pour faciliter l'identification de blanc de zinc sur les œuvres.

Coupe stratigraphique issue de Les Tricoteuses, Henri Martin, 1913, Mairie de Bouvron (prélèvement Nathalie Balcar). Images au microscope optique sous lumière visible (haut) et  UV (bas).
Coupe stratigraphique issue de Les Tricoteuses, Henri Martin, 1913, Mairie de Bouvron (prélèvement Nathalie Balcar). Images au microscope optique sous lumière visible (haut) et UV (bas).

Cette recherche se base sur l'étude d'un large corpus d'échantillons de poudres de pigment et de tubes de peinture à base de blanc de zinc (historiques et contemporains ; commerciaux et synthétisés selon des recettes anciennes et des méthodes modernes) ainsi que des microéchantillons issus d’œuvres. Un corpus de peintures a fait également l'objet d'étude in-situ dans les musées ou au laboratoire. Les deux corpus ont été analysés par d'examens et de techniques analytiques conventionnels pour l’analyse des pigments / peintures, ainsi que par des méthodologies innovantes pour le domaine à travers des collaborations à la fois au sein du C2RMF (sélection d’œuvres et d'échantillons avec le groupe Peinture du département de Recherche et les filières Peinture et Art Contemporain du département Restauration, cathodoluminescence avec Yvan Coquinot, PIXE / IBIL avec l'équipe AGLAE, protocoles d'imagerie et de photoluminescence ad-hoc avec le groupe imagerie et Thomas Calligaro) à la fois externes (diffraction aux rayons X à haute résolution angulaire au synchrotron ESRF à Grenoble). 

L'interdisciplinarité est également au cœur de ce projet avec, par exemple, les recherches d'une étudiante de l'école du Louvre sur l'emploi des blancs, notamment du blanc de zinc, chez des artistes représentatifs du XIXe siècle, et la mise en œuvre d'une base de données des œuvres où ce pigment a été identifié, en tant qu’outil pour la communauté des Sciences du Patrimoine.

Set-up pour analyses de fluorescence X in-situ au Musée d'Orsay (Edouard Manet, le Déjeuner sur l'herbe, 1863)
Set-up pour analyses de fluorescence X in-situ au Musée d'Orsay (Edouard Manet, le Déjeuner sur l'herbe, 1863)
Information : réduction des activités sur le site de Versailles
De juin 2022 jusqu’à fin 2025